Accueil  .  Publications  .  Autres publications
Autres publications

 HISTOIRE FORESTIÈRE DU CANADA

Cette étude bibliographique inédite et de grande envergure captivera tous ceux et celles qui s’intéressent à la foresterie mais aussi aux aspects politiques, sociaux, économiques, culturels et environnementaux qui caractérisent le secteur forestier.

Histoire forestière du Canada fournit une chronologie des activités commerciales des principales industries forestières et fait état de l’évolution de la main-d’œuvre depuis les débuts de la colonie. Il permet de bien saisir le rôle primordial du bois et des forêts dans le développement économique du pays.

Les philosophies d’aménagement forestier adoptées au cours du XXe siècle et les nombreuses stratégies forestières nationales élaborées par les ministres responsables de l’administration des terres et forêts de toutes les provinces sont expliquées. La gestion des forêts publiques et privées est analysée en détail ainsi que le commerce intérieur et extérieur du bois sous toutes ses formes.

L’Histoire forestière du Canada: pour en apprendre davantage sur les bâtisseurs qui ont su mettre en valeur le vaste territoire boisé au climat singulier qu’est le Canada.

Commander le livre

 

Gilbert Paillé est un gradué de l’université Laval (1965) et de l’université de Colombie-Britannique (1970) qui a travaillé au Canada et à l’étranger pendant quarante ans avant de prendre une retraite bien méritée en 2005. Il a été successivement ingénieur résidant à la forêt Montmorency, professeur de foresterie à l’université Laval, ingénieur-conseil chez Blais-McNeil à Québec, directeur de recherches forestières à la Compagnie Internationale de Papiers du Canada à Montréal, directeur régional du Service Canadien des Forêts pour le Québec, sous ministre associé des Forêts du Québec, délégué du Québec en Scandinavie et président-directeur-général de l’Institut canadien de recherches en génie forestier (FERIC).

Cette expérience diversifiée lui a permis d’identifier, de décrire et de commenter plusieurs facettes de l’histoire forestière du Canada. Entreprise depuis 1990, l’étude préparatoire à cette publication a été menée à terme avec la collaboration financière du ministère des Ressources naturelles du Québec et le support moral de sa famille, de ses collègues et de nombreux amis.

 

 

 


 

L’enseignement et la recherche en foresterie à l’Université Laval :

de 1910 à nos jours.
 

L'Ordre des ingénieurs forestiers du Québec est heureux de s'associer à la Société d'histoire forestière du Québec (SHFQ) pour promouvoir le nouveau livre L’enseignement et la recherche en foresterie à l’Université Laval : de 1910 à nos jours, de l'auteur et historien Cyrille Gélinas.

Depuis maintenant deux ans, la SHFQ finance la recherche et la rédaction de ce livre qui sera publié dans la nouvelle collection « Comprendre la forêt au Québec ». Le volume est actuellement en vente au coût de 50$. Pour faire l'acquisition du volume, vous pouvez obtenir les informations à la librairie Web de l'Association forestière des Cantons-de-l'Est ou télécharger le bon de commande.

 

Commander le livre par Internet

Bon de commande


Présentation du livre : 

En 1905, le gouvernement du Québec accordait une bourse d’études à deux jeunes Canadiens français, Gustave-Clodomir Piché et Avila Bédard, afin de leur permettre de compléter une formation de deux ans à la Forest School de l’Université américaine de Yale. De retour au Québec avec un diplôme de « Master Forestry », les deux jeunes forestiers professionnels entreprirent un nombre considérable de réformes, tant sur le plan de l a gestion publique des forêts que sur celui du développement de la connaissance et de l’enseignement de la foresterie au Québec.

L'enseignement et la recherche en foresterie à l’Université Laval : de 1910 à nos jours vous propose de découvrir les origines, la fondation et l’évolution de la première école forestière francophone en Amérique du Nord et, plus particulièrement, la seule au Québec à former spécifiquement des ingénieurs forestiers. Au-delà de la monographie sur la vie facultaire, cet essai de l’historien Cyrille Gélinas expose le cheminement de l'une des sciences de l'environnement les plus importantes dans un pays forestier comme le Québec.

Ce travail monumental, présenté dans un livre de 350 pages abondamment illustré, aide ainsi à mieux comprendre la dynamique complexe de la société québécoise dans ses rapports avec la nature au cours du 20e siècle. Qui plus est, dans le contexte de crise qui secoue le monde forestier depuis plus d’une décennie, l’historien Cyrille Gélinas offre aux étudiants, professionnels et chercheurs intéressés aux questions forestières et à tous les citoyens avides de questions environnementales un outil de grande qualité.