formation milieux humides universite laval

Dans le contexte de la refonte de la Loi sur la conservation des milieux humides par le ministère de l’Environnement et de la Lutte aux Changements Climatiques (MELCC), la caractérisation des milieux humides devient un enjeu de taille pour les entités concernées par l’aménagement du territoire. L’ingénieur forestier peut jouer un rôle important dans la caractérisation des milieux humides.

Cette formation vise à reconnaître les différents types de milieux humides à partir des éléments fondamentaux qui les distinguent des milieux aquatiques et terrestres, à comprendre les processus hydrologiques qui soutiennent leur présence dans l’environnement, à reconnaître un sol hydromorphe en vous fondant sur les caractéristiques du profil de sol et à identifier les plantes caractéristiques des milieux humides.

Le nanoprogramme en caractérisation des milieux humides est d’une durée de 90 heures offert en mode hybride. Le bloc 1 se déroule entièrement à distance sur la plateforme Environnement numérique d’apprentissage de l’Université Laval et le bloc 2 comprend deux sorties terrain. Il s’agit d’une formation qui s’échelonne sur huit mois de janvier à août 2020. Elle implique entre 1,5 et 2 heures/semaine d'activités à distance, une journée de travaux pratiques sur le terrain au printemps (dans la région de Québec) et une journée de travaux pratiques sur le terrain à l’été (dans la région de Québec).

Pour s’inscrire et en savoir plus sur la formation en caractérisation des milieux humides.