Il est de la responsabilité de l’Ordre de promouvoir et de soutenir le maintien et le développement des compétences chez les personnes qu’il autorise à pratiquer la profession d’ingénieur forestier.  Il doit donc faire en sorte que ses membres maintiennent et améliorent leurs connaissances et habiletés.

Tous les ingénieurs forestiers exerçant au Québec sont fortement incités à respecter la Politique de formation continue de l’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec. Les ingénieurs forestiers se trouvant dans les situations suivantes en sont exemptés : les membres retraités, les membres à vie et les ingénieurs forestiers aux études à temps plein ou à temps partiel, ces derniers étant considérés en démarche de formation.

Toutes les activités de formation continue liées à l’exercice de la profession d’ingénieur forestier sont réputées contribuer à maintenir à jour ses connaissances, ses habiletés et ses compétences. Elles portent principalement sur la foresterie, la déontologie, l’informatique, l’environnement, la gestion sous ses diverses composantes (ressources humaines, communication, budgétisation, analyse de coûts, gestion de projets, tableaux de bord, procédés, etc.), la santé et la sécurité au travail, les normes et les règlements ainsi que les autres aspects légaux.

L’Ordre, par l’adoption de sa Politique de formation continue, privilégie actuellement une formule souple et flexible de promotion du perfectionnement professionnel qui mise sur l’engagement personnel de chaque membre de mettre à jour régulièrement ses connaissances en fonction de ses propres besoins.

Voir la Politique de formation continue de l’Ordre.

Voir le document Informations complémentaires à la politique de formation continue de l’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec, octobre 2008.