Visuel Final

Colloque hybride
6 et 7 juin 2024
Présentiel : Hôtel Le Concorde Québec
1225 Cours du Général-de Montcalm, Québec G1R 4W6
Virtuel : Un lien vous sera fourni 24 h avant l'événement

 

Description du colloque :

Créée en 1984 par le gouvernement du Québec, la Fondation de la faune du Québec vise à promouvoir la conservation et la mise en valeur de la faune et de son habitat depuis 40 ans. Au fil du temps, son implication dans le milieu a fait de cette organisation un incontournable en matière de conservation, de protection et d’aménagement d’habitats pour la faune. La Fondation traite et soutien, annuellement, plusieurs centaines de demandes d’aide financière relatives à sa mission, et ce dans divers milieux. L’ensemble des projets soutenus sur le terrain positionne la Fondation comme un intervenant de premier plan en termes de conservation, de protection et de mise en valeur des milieux naturels du Québec.

Quant à l’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec, cette organisation plus que centenaire compte près de 2 000 membres œuvrant dans toutes les régions du Québec. Il a pour mission d'assurer la protection du public en matière d'expertise professionnelle dans le secteur forestier québécois ainsi que de promouvoir et contribuer à l’aménagement durable du patrimoine forestier des Québécoises et des Québécois. Fort d’une nouvelle planification stratégique, l’Ordre s’est également doté d’une nouvelle vision, audacieuse certes, mais nécessaire dans le contexte actuel : Dans une perspective de santé globale, l’Ordre est un acteur de la solution climatique et un leader incontournable et rassembleur du domaine forestier.

Forts de leur mission et de leur vision convergente, la Fondation et l’Ordre désirent unir leurs efforts afin de présenter un colloque conjoint pour, d’une part, montrer les résultats et les possibilités qu’offrent les programmes d’aide financière de la Fondation au milieu forestier et, d’autre part, permettre aux professionnels de partager leurs connaissances de pratiques d’aménagement et de conservation dans un contexte de changements globaux.

Inscrivez dès maintenant ces dates à votre agenda et surveillez nos prochaines communications pour la sortie de la programmation de l’événement.

Ce colloque est offert en présentiel et en virtuel.

Objectifs du colloque :

  • Positionner la Fondation et les acteurs du milieu forestier face aux enjeux émergents concernant la faune et la biodiversité;
  • Générer de nouvelles idées et orientations afin de mieux soutenir les organisations du milieu face à ces nouveaux enjeux;
  • Faire prendre conscience à une plus grande diversité d’acteurs, notamment le milieu municipal, de l’impact des enjeux qui découlent de l’aménagement des habitats et de la conservation de la biodiversité en milieu forestier;
  • Présenter les résultats d’initiatives novatrices mises en œuvre par les partenaires;
  • Promouvoir les capacités et l’expertise des différentes organisations du milieu;
  • Créer un lieu de réseautage et d’échanges des professionnels et de tous les acteurs du milieu.

Clientèles cibles :

  • Tous les professionnels participant de près ou de loin à l’aménagement durable de la faune en milieu forestier;
  • Les participants aux Tables de gestion intégrée des ressources et du territoire;
  • Les décideurs et les acteurs provinciaux et municipaux intéressés à la gestion de la faune en milieu forestier.
  • Les propriétaires et producteurs forestiers du Québec qui ont un intérêt pour l’aménagement forestier et faunique et la biodiversité

Conférencières et conférenciers confirmés

 Photo JPFaucher

Jean-Pierre Faucher, ing.f.
Directeur, Agence de mise en valeur des forêts privées des Appalaches

Après avoir élaboré un nouveau plan d’orientation des ravages de cerf de Virginie présents sur son territoire, l’Agence de mise en valeur des forêts privées des Appalaches a mis à l’essai, sur une période de trois ans, une nouvelle approche pour favoriser l’aménagement de l’habitat hivernal. Une formule de visites-conseils alliant le propriétaire, son conseiller forestier et l’Agence, a permis de sensibiliser les intervenants et inciter la réalisation de travaux sylvicoles adaptés aux besoins du cerf.

Photo VincentGarneau

Vincent Garneau, ing.f.
Directeur général, Groupements forestiers Québec

Vincent Garneau est technicien et ingénieur forestier de formation. Il a passé les 12 dernières années de sa carrière à s’investir dans le développement de la forêt privée au sein de différentes organisations comme le ministère des Ressources naturelles et des Forêts, la Conférence régionale des élues de Chaudière-Appalaches, un Syndicat de producteurs forestiers ainsi qu’une agence régionale de mise en valeur des forêts privées.

Vincent est maintenant directeur général de Groupements forestiers Québec (GFQ) et très fier de représenter près de 27 500 propriétaires de boisés membres.

Photo Louise Gratton

Louise Gratton, M. Sc.,
Consultante en écologie et conservation et présidente, Nature Québec

Louise Gratton est consultante en écologie et en conservation. Elle détient une maîtrise en biologie de l’UQAM et cumule plus de 45 ans d’expérience. Motivée par l’importance de protéger les milieux naturels du sud du Québec, Louise a co-fondé le Corridor appalachien en 2002 et a été présidente de Nature Québec de 2017 à 2023. Elle offre son expertise partout au Québec tant auprès d’organismes que des municipalités, ministères et institutions voulant s’engager dans la conservation de la nature. Elle a reçu plusieurs reconnaissances pour souligner son apport à la protection des milieux naturels, notamment en 2011, le prix Pierre-Dansereau de l’Association des biologistes du Québec afin de souligner sa contribution exceptionnelle à la communication sur la biodiversité biologique et en novembre 2022, comme l’une des 15 vrais influenceurs de la Presse.

Photo FHebert

François Hébert, biol., ing.f. Ph. D.
Chercheur en sylviculture d’adaptation aux changements climatiques, Service de la génétique et de l’écologie forestière (SGEF), Direction de la recherche forestière (DRF), ministère des Ressources naturelles et des Forêts du Québec

François Hébert est biologiste et ingénieur forestier à l’emploi du ministère des Ressources naturelles et des Forêts. De 2011 à 2015 et de 2022 à maintenant, il est chercheur scientifique à la Direction de la recherche forestière. Il a été dans la Direction de la protection des forêts du même ministère de 2018 à 2018. François s’intéresse aux nerpruns depuis maintenant 10 ans. Il donne des formations sur la gestion de ces espèces envahissantes depuis 2014 en plus de participer à de nombreux projets de recherche. Il fait aussi parti du Groupe de travail interministériel sur les espèces exotiques envahissantes du Gouvernement du Québec.

jutras sylvain Sylvain Jutras, ing.f., Ph. D.
Professeur titulaire, spécialisé en hydrologie forestière et des milieux humides, Département des sciences du bois et de la forêt Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique, Université Laval

Professeur titulaire au sein de la faculté de foresterie, de géographie et de géomatique de l’Université Laval, M. Jutras enseigne plusieurs cours couvrant les concepts de l’hydrologie appliqués aux milieux forestiers et humides. Ses domaines d’expertises sont liés aux effets de l’aménagement forestier sur l’eau, à la voirie forestière, à la mesure de la neige en milieu forestier, à l’hydrologie des tourbières ainsi qu’à la cartographie hydrographique à partir de données LiDAR.

Photo-ChristianMessier-petit.png
Christian Messier, ing.f., Ph. D.
Professeur d’écologie forestière à l’UQAM et à l’UQO, titulaire d’une chaire canadienne sur la résilience des forêts aux changements mondiaux et cofondateur d’Habitat

Christian Messier est professeur d’écologie forestière à l’Université du Québec, au Canada (UQO et UQAM) depuis 1992. Son expertise consiste à développer des approches innovantes de gestion des forêts urbaines et naturelles, de l’échelle de l’arbre à celui du paysage, afin d’accroître la résilience des forêts face aux changements globaux. Il collabore avec des chercheurs du monde entier et est impliqué dans de nombreux réseaux de recherche internationaux. Il a diplômé et supervisé jusqu’à maintenant plus de 100 M.Sc et PhD et 30 postdoctorants. Il a publié plus de 300 articles d’arbitres, 75 rapports, 4 livres et 20 chapitres de livres. Il est titulaire d’une chaire de recherche industrielle du CRSNG sur la croissance des arbres depuis 2010 et d’une chaire de recherche du Canada sur la résilience des forêts face aux changements globaux depuis 2017. Il est membre de la Société royale du Canada.

Photo Cynthia Patry petite6Cynthia Patry, Ph. D.,
Chargée de projet senior - Grands projets, Conservation de la nature Canada

Titulaire d’un baccalauréat en biologie, ainsi que d’une maitrise et d’un doctorat en sciences de l’environnement, Cynthia Patry travaille au sein d’organismes de conservation depuis 2014 et a rejoint les rangs de CNC en 2018 à titre de chargée de projets pour les montagnes Vertes du Nord. Elle est maintenant chargée de projet senior pour l’équipe des grands projets. Elle développe des projets ambitieux de conservation et est impliquée dans la mise en place de nouveaux outils de conservation, tel que les autres mesures de conservation efficaces (AMCE) et la servitude forestière.

Issue du monde de la recherche universitaire, elle a travaillé sur un projet qui tente de mesurer l'impact des coupes forestières sur la biodiversité au Canada et en Finlande. Elle s’est également intéressée dans le cadre de son doctorat aux aspects sociaux de la mise en œuvre de nouvelles façons d’aménager la forêt en Amérique du Nord.

 

 


Programme préliminaire

Jeudi 6 juin 2024

7h30 | Accueil des participants et ouverture du site en ligne

8h30 | Mot d’ouverture et de bienvenue par le maître de cérémonie

8h30 - 9h30 | Conférence d’ouverture : Valeurs et enjeux de la biodiversité en milieu forestier (Détails à venir)

Bloc 1 : Comment aborder la conservation en milieu forestier

9h30 - 10h15 | Pour en finir avec la "cloche de verre"

  • Louise Gratton, M. Sc., consultante en écologie et conservation et présidente, Nature Québec

L’utilisation durable fait partie intégrale de la conservation de la biodiversité. Or, cette notion est, encore aujourd’hui, rapidement amalgamée à celle de "cloche de verre" quand il est question de protéger la biodiversité en milieu forestier. Comment en finir avec cette perception qui met un frein à une collaboration qui pourrait s’avérer fructueuse pour l’avenir de notre forêt et de la faune qu’elle abrite.


10h15 - 10h45 | Pause


10h45 - 11h15 |          Un outil flexible pour concilier conservation et foresterie : la servitude forestière

  • Cynthia Patry, Ph. D., chargée de projet senior – Grands projets, Conservation de la nature Canada

L'objectif de la servitude forestière est d'encourager les propriétaires de lots boisés à maintenir le couvert forestier à perpétuité sur leur terrain, tout en faisant de l'aménagement forestier durable. La servitude est un moyen efficace de promouvoir les bonnes pratiques en foresterie afin de minimiser les impacts des travaux sylvicoles sur les espèces en situation précaire et maintenir la biodiversité. CNC et ses partenaires nationaux de l’Initiative québécoise Corridors écologiques (IQCE) souhaitent développer conjointement un nouveau modèle de servitude forestière et la mettre en application à l'échelle du Québec, afin de valoriser les propriétaires de lots boisés dans leur contribution aux défis du maintien de la biodiversité et de la connectivité.

11h15 - 11h45 | Approche intégrée de rétablissement (Détails à venir)

11h45 - 12h15 |  À venir


12h15 - 13h15  |  Dîner


Bloc 2 : Pratiques d’aménagements favorable à la biodiversité

13h15 - 14h | Revue des tendances mondiales dans l'aménagement forestier favorable à la biodiversité dans l'optique des changements globaux

  • Christian Messier, ing.f., Ph. D., professeur d’écologie forestière à l’UQAM et à l’UQO, titulaire d’une chaire canadienne sur la résilience des forêts aux changements mondiaux et cofondateur d’Habitat

Avec la crise climatique, la crise de la biodiversité constitue l'un des plus grands enjeux environnementaux du jour. Et comme les forêts recèlent plus de 75% de la biodiversité terrestre, il est important de s'assurer que les pratiques d'aménagement forestier actuelles soient favorables à la biodiversité tout en tenant compte des changements climatiques et autres menaces biotiques qui affectent les forêts. Ma présentation vise donc à faire un survol des nouvelles tendances au niveau mondial des pratiques d'aménagement forestier qui visent à la fois la biodiversité et l'adaptation de nos forêts aux changements globaux. La présentation passera donc en revue les nouvelles tendances en matière d’aménagement écosystémique, la TRIADE, la migration assistée des arbres, l'approche des réseaux fonctionnels complexes et autres approches.

14h00 - 14h30 | Approche participative d’aménagement des ravages de cerfs de Virginie

  • Jean-Pierre Faucher, ing.f., directeur, Agence de mise en valeur des forêts privées des Appalaches

Après avoir élaboré un nouveau plan d’orientation des ravages de cerf de Virginie présents sur son territoire, l’Agence de mise en valeur des forêts privées des Appalaches a mis à l’essai, sur une période de trois ans, une nouvelle approche pour favoriser l’aménagement de l’habitat hivernal. Une formule de visites-conseils alliant le propriétaire, son conseiller forestier et l’Agence, a permis de sensibiliser les intervenants et inciter la réalisation de travaux sylvicoles adaptés aux besoins du cerf.

14h30 - 15h00 | Noyaux de conservation (Détails à venir)


15h - 15h30 | Pause


 15h30 - 16h00 | Biodiversité en forêt privée – Nouvelles initiatives des propriétaires forestiers

  • Vincent Garneau, ing.f., directeur général, Groupements forestiers Québec

Les acteurs de la forêt privée doivent conjuguer leurs efforts afin de tenir compte des préoccupations environnementales, notamment en lien avec la préservation de la biodiversité. Cette conférence permettra de partager des réalisations en forêt privée et les priorités de développement identifiées dans le Plan d’action en environnement des groupements forestiers.

16h00 - 16h30 | Saines pratiques d’aménagement forestier dans les milieux humides et hydriques

  • Sylvain Jutras, ing.f., Ph. D., professeur titulaire, spécialisé en hydrologie forestière et des milieux humides, Département des sciences du bois et de la forêt, Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique, Université Laval

Que ce soit sur les forêts publiques ou dans les forêts privées du Québec, plusieurs saines pratiques d’aménagement forestier qui sont largement répandues permettent d’efficacement protéger les milieux humides et hydriques. Toutefois, il est possible de faire mieux en matière de protection des bandes riveraines, de réduction de l’orniérage et de voirie forestière. Des propositions d’approches alternatives seront présentées et débattues.

16h30 | Synthèse de la journée

17h00 | Début du cocktail dînatoire des présidents


 Vendredi 7 juin 2024 


 8h30 | Mot d’ouverture et de bienvenue

Bloc 3 : Forêt résiliente pour le futur

8h35 - 9h30 | Comment devons-nous agir dans une perspective d’avenir? (Détails à venir)

9h30 - 10h | Connectivité de la martre à l’échelle d’une UA (Détails à venir)


10h - 10h30 | Pause


10h30 - 11h00 | Guide de gestion du nerprun bourdaine

  • Marie-Josée Martel, ing.f., M. Sc., Agence de mise en valeur de la forêt privée de l’Estrie

11h00 - 11h30 | Enjeux des plantes exotiques envahissantes sur l’aménagement forestier au Québec

François Hébert, biol., ing.f. Ph. D., chercheur en sylviculture d’adaptation aux changements climatiques, Service de la génétique et de l’écologie forestière (SGEF), Direction de la recherche forestière (DRF), ministère des Ressources naturelles et des Forêts du Québec

Dans un contexte de changements globaux, les espèces exotiques envahissantes ont le potentiel de venir perturber l’aménagement forestier au Québec. Cette conférence vous permettra de faire une liste des plantes exotiques envahissantes et leurs impacts sur les forêts du Québec.

11h30 - 12h15 | L’acceptabilité sociale en lien avec les mesures de conservation. (Détails à venir)

12h15 Synthèse de la journée et mot de clôture

12h30 Fin du colloque et diner libre


Coûts et inscription (Incluant conférences, pauses, dîner et cocktail dînatoire)

  • Inscription - Présentiel  - Régulier 260$
  • Inscription - Présentiel - Statut retraité ou étudiant- 180$
  • Inscription - En virtuel - 180$

 bouton inscription

 
Un certificat de participation sera remis après l’événement.

Comité organisateur

  • Mme Mylène Bergeron
  • Mme Isabelle Bergeron
  • M. François-Hugues Bernier, ing.f.
  • Mme Amélie Collard
  • M. Jean-Claude D’Amours
  • Mme Marie-Claude Dussault
  • Mme Marie-Pier Gauthier
  • M. Alexandre Guay-Picard, ing.f.