FC pratique professionnelle

Identification et délimitation de milieux humides et positionnement de la ligne des hautes eaux (LHE)

11 juin 2020, Forêt Drummond, Drummondville

L’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec vous offre une formation terrain pratique sur l’identification et la délimitation des milieux humides et de la ligne des hautes eaux (LHE), dans le contexte particulier de l’aménagement forestier du Québec méridional (7,5 heures environ, incluant le transport entre les sites). Cette formation aura lieu au sein de la Forêt Drummond (Drummondville), dans une mosaïque de milieux forestiers humides et non humides ayant fait l’objet de travaux d’aménagement forestier par le passé.

Objectifs

  • Présenter une diversité de types et de contextes de milieux humides en milieu forestier;
  • Outiller les participants avec des connaissances de base sur la flore typique des milieux humides du Québec méridional et sur les indicateurs pédologiques et hydrologiques typiques des milieux humides du Québec méridional ;
  • Montrer et pratiquer les méthodes dites « simplifiées » utilisées par les professionnels en environnement (et approuvées par le MELCC) pour identifier, délimiter et caractériser un milieu humide et pour positionner la LHE ;
  • Présenter certaines zones ambigües typiques où le caractère « humide » ou « non-humide » d’un site n’est pas toujours évident. Par la suite, montrer comment trancher et clarifier ces zones ambigües ;
  • Présenter brièvement les contextes légaux entourant les milieux humides et hydriques sur terre publique et privée, en contexte forestier, au Québec.

Outils

Les participants se verront remettre une trousse d’outils numérique comprenant des documents traitant de l’identification, de la délimitation et de la caractérisation des milieux humides et de la ligne des hautes eaux de même que des documents traitant du contexte de gestion/législation entourant ces milieux. Cette trousse d’outils sera envoyée préalablement à la formation aux participants via un lien téléchargeable sur Dropbox.

Détails pratiques

  • Les détails précis concernant la logistique seront établis plus tard (au printemps) ;
  • Date de formation prévue : Jeudi, 11 juin 2020 ;
  • Grille horaire préliminaire : 9h00 à 16h30 avec ralliement à 8h30 ;
  • Secteur ciblé pour la formation : Secteur nord de la Forêt Drummond (secteur Drummondville) ;
  • Vous devrez apporter votre lunch, vos bottes hautes, un casque de sécurité et un dossard et tout ce qu’il vous faut pour être confortable en forêt ;
  • Apportez également crayons et cahier de notes ou pad (à votre guise, si vous voulez prendre des notes) ;
  • Idéalement, procurez vous le guide Identification et délimitation des milieux humides du Québec méridional (Bazoge et al. 2015 ; disponible aux publications du Québec) et faites-en le survol avant la formation. Nous aborderons les éléments primordiaux du guide (concepts fondateurs sur l’hydrologie des milieux humides, sur les sols hydromorphes et sur la flore hydrophyte, clés décisionnelles, formulaire d’identification et de délimitation des milieux humides du MELCC etc.).
  • La formation sera donnée par M. Olivier Deshaies, biologiste, M.Sc.

Frais d’inscription

 275 $ plus les taxes applicables.

Nombre maximum de participants : 15 (Faites vite !)

**Le repas du midi n'est pas inclus et est aux frais des participants (lunch à apporter en forêt).

Inscription

Vous êtes invités à vous inscrire dès maintenant, en ligne, en cliquant sur le lien ci-bas.

bouton inscription

Notes biographiques

Olivier Deshaies, biologiste, M.Sc.

M. Olivier Deshaies

Olivier Deshaies est biologiste-botaniste et chargé de projet chez WSP Canada Inc. Il détient une maîtrise en gestion de la faune et de ses habitats ainsi qu’un baccalauréat en biologie. M. Deshaies est spécialisé en botanique et détient une expertise reconnue au niveau provincial en inventaires floristiques, en délimitation des milieux humides et en positionnement de la ligne des hautes eaux par la méthode botanique. Cette expertise l’a amené à dispenser de la formation continue à plus de 379 professionnels et techniciens œuvrant en environnement, de 2014 à aujourd’hui, concernant spécifiquement ces 3 activités de caractérisation. Comme chargé de projet chez WSP, en plus de dispenser des formations et d’effectuer les caractérisations sur le terrain, il soutient différentes clientèles (entreprise, municipalité, gouvernement etc.) dans la réalisation de projets ou pour l’obtention de certificats d’autorisation, toujours en lien avec la flore et les milieux naturels.

Pour information

M. François-Hugues Bernier, ing.f.
Directeur des communications et de la formation continue
Ordre des ingénieurs forestiers du Québec
418 650-2411, poste 102 
francois.bernier@oifq.com