13 juillet 2007 | Année 2, numéro 16

Dossier : La biomasse forestière et la création d’énergie

Voici quelques articles concernant l’utilisation de la biomasse forestière pour la création d’énergie, particulièrement pour la production d’éthanol. D’abord, un texte de l’ingénieur forestier Eugène Gagné. Notez que M. Gagné est à l’emploi de la Fédération québécoise des coopératives forestières. Son texte a paru dans une édition antérieure du journal Le Monde Forestier et s’adressait, vous l’aurez compris, à sa clientèle de coopérateurs. Toutefois, au-delà de ce détail, le contenu de l’article demeure très intéressant pour tous les ingénieurs forestiers.

En second lieu, je vous présente une série d’articles tirés du journal Les Affaires concernant la fabrication d’éthanol avec la biomasse. Les auteurs font une analyse critique de l’utilisation du maïs-grain pour la production d’éthanol et suggèrent que l’utilisation de résidus forestiers pour la fabrication d’éthanol serait beaucoup plus pertinente. C’est là que l’ingénieur forestier doit entrer le jeu!

Bien entendu, il y a d’autres endroits pour parfaire sa connaissance sur le sujet mais voilà une façon rapide d’être à la page afin d’en comprendre les grands enjeux. Je termine avec une série de liens Internet d’intérêt portant sur le sujet de la biomasse. Bonne lecture !

François-Hugues Bernier, ing. f. .

Directeur des communications
et de la foresterie

francois.bernier@oifq.com

 


La récolte de la biomasse forestière : excellente occasion de développement

Eugène Gagné, ing.f.

FQCF

« De nombreux facteurs contribuent actuellement à la valorisation de la biomasse forestière pour son utilisation à des fins énergétiques. Voilà une intéressante avenue de développement à saisir pour les coopératives forestières et pour les régions forestières afin de maximiser les retombées locales de ce nouveau marché »…

« Selon les données présentées par le ministère des Ressources naturelles et de la Faune, la production annuelle de biomasse forestière en forêt publique et privée serait de l’ordre de 4 millions de tonnes métriques anhydres (TMA). Ce volume pourrait être augmenté à l’aide de plantation énergétique.

Pour ce qui est de la demande, il semble bien qu’elle proviendra d’abord du secteur traditionnel tel que mentionné précédemment. Ce secteur a consommé en 2005 plus de 6 M TMA de résidus de transformation, ses besoins sont grandissants et il n’y a plus de résidus disponibles. Pour imager, disons qu’une hausse de 15 % de leur production nécessiterait la récupération de ± 1 M TMA /an de biomasse forestière. À cette demande s’ajoutera la demande pour l’éthanol (400 M litres/an) qui requerra ± 1 M TMA de biomasse par an. »
»Voir le texte intégral (pdf 32,7KB )


« Le marché agricole a ses limites »

7 juillet 2007 | Les Affaires

L'usine d'éthanol de Varennes, la seule au Québec mais la troisième au Canada pour la canadienne Ethanol GreenField, est entrée en activité en février. Elle a coûté 126 M $ et son directeur général, Jean Roberge, n'a reçu aucune subvention. « Le fédéral nous a accordé un prêt de 18 M$ avec intérêts et, du côté provincial, un filet de sécurité nous assure des crédits d'impôt si le baril de pétrole est inférieur à 65 $ US. » L'usine doit produire annuellement 120 millions de litres d'éthanol de maïs - ce qui occupe 10 % de la production québécoise de maïs, soit 300 000 tonnes de grains
»En savoir plus

Le bois et les matières résiduelles plutôt que le maïs

7 juillet 2007 | Les Affaires

L'avenir de l'éthanol au Québec serait dans les résidus forestiers et les matières résiduelles plutôt que dans le maïs. « Le secteur forestier est mal en point, c'est le bon moment pour reconfigurer et revitaliser cette industrie », estime Esteban Chornet, qui travaille sur cette question depuis plus de vingt ans à l'Université de Sherbrooke.
»En savoir plus


Liens d’intérêts

»Ministère des Ressources naturelles et de la Faune

»L’Encyclopédie canadienne

»Programme sur la valorisation énergétique de la biomasse

»Centre Info-Énergie

»Symposium sur la valorisation de la biomasse, avril 2007 à Val-D’Or – présentations des conférenciers


Bureau de l’Ordre

Le Bureau de l’Ordre s’est réuni le 20 juin dernier, à Québec. Une formation portant sur le système professionnel, le rôle et le mandat des ordres, les pouvoirs et devoirs du Bureau et du Comité administratif, ainsi que sur le rôle des administrateurs élus et nommés de l’Ordre a précédé la rencontre.


L’Ordre partenaire de l’Alliance pour une relève forestière

Le 12 décembre dernier, l’Ordre participait à une journée de travail organisée par le CSMOAF. Cette rencontre visait la création d’une Alliance pour la relève forestière, ce qui fût fait au courant des mois qui ont suivi. Le Bureau de l’Ordre a nommé M. François-Hugues Bernier, ing.f., pour agir à titre de représentant l’Ordre au sein de l’Alliance. Les membres du Bureau ont également consenti une aide financière de 500 $ pour aider au démarrage du projet.


Création d’une Section Étudiante à l’Ordre

Dans l’optique d’accentuer sa présence et de créer de meilleurs liens auprès des étudiants de la Faculté de foresterie et de géomatique de l’Université Laval, le Bureau a donné son aval à la proposition du Comité jeunesse de l’Ordre à l’effet de créer une section étudiante à l’Ordre selon les modalités suivantes :

1- Inscription volontaire
2- lnscription au même coût que la Demande d’ouverture de dossier (100$ payable une fois par dossier jusqu’à l’inscription au tableau des membres de l’Ordre);
3- Les étudiants en foresterie inscrits reçoivent les courriels et le courrier destinés aux membres et bénéficient des avantages applicables.

Ce nouveau statut de membre étudiant devrait être en place pour la rentrée des nouveaux étudiants en septembre.


Plan d’action de l’Ordre et priorités pour 2007-2008

Après une année d’application du Plan d’action 2006-2009, les membres du Bureau ont jugé pertinent de réajuster celui-ci en fonction de la situation transitoire actuelle du siège social de l’Ordre. De cette façon, on croit que l’établissement des priorités 2007-2008 sera plus cohérent et plus réaliste. De concert avec l’équipe du siège social, le président de l’Ordre, M. Pierre Labrecque, ing.f., a déjà entamé l’analyse du Plan d’action 2006-2009 ainsi que le bilan des priorités 2006-2007 et compte présenter au Bureau d’août 2007 un projet de priorités 2007-2008 pour fins d’adoption.


Groupe de travail sur le Rapport du Forestier en chef

Le Groupe de travail s’est réuni à quatre reprises depuis sa formation soit le 3 mai, le 23 mai, le 11 juin et le 6 juillet. Le Groupe de travail a retenu l’orientation d’évaluer la démarche professionnelle du Forestier en chef à partir du Guide de pratique professionnelle élaboré par l’Ordre »Voir le Guide

À cet effet, une grille d’audit a été élaborée en partenariat avec un auditeur accrédité ISO. Celle-ci interroge toutes les étapes de validation des calculs de la possibilité forestière par le Forestier en chef. La rencontre avec le Forestier en chef, son rapport et les documents d’annexes disponibles sur Internet ou qui ont été fournis par le bureau du Forestier en chef constituent la base des sources d’informations à l’étude. Un nouvel exercice de validation auprès du Forestier en chef sur certains points spécifiques sera probablement nécessaire pour compléter adéquatement l’analyse. Parallèlement à cela, le Groupe de travail complétera son étude du rapport Paillé et de la synthèse des discussions du Colloque sur la détermination de la possibilité forestière organisé par l’Ordre en mars dernier, en vue de proposer au Bureau une position officielle.


Sondage du Comité Jeunesse s’adressant aux jeunes ingénieurs forestiers

À l’initiative du Comité Jeunesse, l’Ordre a fait parvenir par courriel un questionnaire à remplir aux membres ayant 3 à 7 ans de pratique professionnelle. Par ce sondage, le Comité Jeunesse désire connaître notamment les problèmes professionnels liés aux premières années de pratique, identifier les améliorations à apporter à la formation universitaire initiale et connaître la vision des jeunes ingénieurs forestiers concernant la profession. L’analyse des résultats du sondage se fera durant l’été et un rapport sera produit par les membres du Comité Jeunesse et présenté au Bureau de l’Ordre à l’automne.


Nomination d’un nouveau Syndic adjoint à l’Ordre

Le président de l’Ordre, M. Pierre Labrecque, ing.f., est heureux d’annoncer la nomination de M. Robert Girard, ing.f., à titre de Syndic adjoint. Gradué en 1966, M. Girard débute sa carrière avec la compagnie Donohue Ltée (Donohue inc.) où il travaille durant 27 ans. Il y occupe différentes fonctions dont celle de forestier en chef. Par la suite, il travaille durant deux ans au départ de la compagnie Uniforêt au Lac-St-Jean. En 1996, il joint la compagnie James Maclaren à titre de directeur du service forestier corporatif jusqu’à la vente de cette dernière à l’automne 1998. Il devient alors consultant pour Fraser Papers inc. et débute la consultation privée. Durant cette période, il met sur pied Action Forêt Outaouais pour le compte des entreprises régionales qu’il dirigea jusqu’à sa retraite partielle en 2005.



Bottin des membres 2007-2008

Le Bottin des membres 2007-2008 est fraîchement sorti de chez l’imprimeur. Il sera envoyé par la poste aux membres qui en ont fait la demande sur leur formulaire de cotisation 2007-2008. Par souci d’économie, le Bottin sera mis à la poste dans la semaine du 23 juillet ou avant si possible, afin d’être en mesure d’insérer dans l’envoi le rapport annuel. Nous savons que le Bottin est très attendu et nous vous remercions de votre compréhension.



Rapport annuel 2006-2007 de l’Ordre: Un choix plus électronique !

Considérant les coûts de production et d’envoi du rapport annuel imprimé, l’Ordre innove cette année en vous présentant le rapport annuel 2006-2007 sous format électronique. En effet, deux choix s’offrent à vous, soit le télécharger à partir du site Internet ou du lien ci-bas ou le visualiser à partir du petit disque compact qui vous sera envoyé par la poste, si vous en avez fait la demande sur votre formulaire de cotisation 2007-2008. Bonne lecture!





Tournoi de golf de l’Ordre – Édition 2007 :

L’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec vous invite à son tournoi de golf annuel, qui se déroulera cette année sous la présidence d’honneur du président de Gestion FÉRIQUE, M. Michel Riverin, ing., MBA. Le Tournoi se tiendra au Club de golf de Loretteville le vendredi 31 août prochain.

L'événement réunira encore cette année environ 150 golfeurs liés au domaine forestier, de toutes les régions du Québec qui partageront leur passion pour ce sport tout en socialisant dans un contexte détendu. Vous êtes donc invités à vous inscrire tôt pour cette classique annuelle en retournant le formulaire d’inscription.
»En savoir plus et s’inscrire
(.pdf 284KB)




Cliquer sur l'image pour la voir plein format

 

Inscription au Carrefour de la recherche forestière 2007

La période d'inscription au Carrefour de la recherche forestière est ouverte pour cet événement qui se tiendra les 19 et 20 septembre 2007 au Centre des congrès de Québec.

Pour 150 $, profitez du forfait « Ingénieur forestier » qui vous donne accès aux deux jours du Carrefour, au colloque de l’Ordre sur les changements climatiques, au Banquet du président et à sa soirée « Grands explorateurs ». L’Ordre est heureux de vous présenter Mission Antarctique, du biologiste, producteur et réalisateur, Jean Lemire, sur son expédition de 430 jours en Antarctique. Un voyage virtuel grandiose à ne pas manquer !

Vous pouvez consulter le programme préliminaire du Carrefour 2007 et vous inscrire à l'événement, en toute sécurité, en visitant dès maintenant son site Internet.

Des nouvelles en provenance du bureau du Forestier en chef

Le Forestier en chef a donné une conférence en juin dernier, en Colombie-Britannique dans le cadre d’un « Colloque mondial portant sur les modèles permettant les calculs de la possibilité forestière ». Vous pouvez consulter sa présentation qui comporte un bon nombre d’informations additionnelles à la présentation faite au Colloque de l’Ordre sur la détermination de la possibilité en mars dernier.
»Voir la présentation

Le Forestier en chef publie également deux nouveaux documents dont :

1. « Précisions concernant la décision du Forestier en chef au sujet des îlots de vieillissement (OPMV 4) ».
On y apprend notamment que : « Dans l’intérêt du public et des régions ressources, le Forestier en chef a pris la décision, laquelle a été entérinée par les autorités ministérielles, de retenir à court terme le seuil de 3% en îlots de vieillissement. De ce seuil découlent des impacts minimes sur la possibilité forestière, en autant que les modalités de mise en œuvre et les mesures d’atténuation (dont la coupe mosaïque) soient appliquées et révisées. Les impacts socioéconomiques appréhendés par la mise en œuvre intégrale des îlots de vieillissement apparaissent injustifiés d’autant plus que de nombreuses autres mesures de protection du territoire concourent au maintien de la biodiversité ». Le Forestier en chef conclut en émettant des recommandations.
»Voir le document

2. « Portrait des forêts feuillues et mixtes à feuillus durs du Québec »
« De nouvelles façons de faire doivent être proposées pour relancer un aménagement adéquat des forêts feuillues et mixtes à feuillus durs du Québec. La présente fiche trace un portrait général de cette forêt afin d’amorcer une révision en profondeur des principes qui sous-tendent son aménagement durable. Dans un premier temps, une description du territoire forestier actuel et un suivi des perturbations naturelles et anthropiques sont présentés. La deuxième section est réservée à l’inventaire et à la connaissance des volumes de bois sur pied. Finalement, des recommandations sont proposées par le Forestier en chef. »
»Voir le document


Le ministre Claude Béchard annonce les budgets de ses programmes forestiers

Le ministre des Ressources naturelles et de la Faune, M. Claude Béchard, a effectué une série d’annonces d’investissements depuis les trois dernières semaines.

26 juin 2007 – 34 M $ dans le Programme de mise en valeur des ressources du milieu forestier, communément appelé volets I et II.
»Voir le communiqué et la répartition régionale

26 juin 2007 – 30 M $ dans le Programme de mise en valeur des forêts privées.
»Voir le communiqué et la répartition régionale

4 juillet 2007 – 65 M $ dans le Programme d'investissements sylvicoles pour augmenter le rendement des forêts québécoises. Il reste 3 ans à ce programme dont 20 M$ sera investi cette année. Rappelons que l’enveloppe de ce programme était de 75 M$ l’an dernier (sur 4 ans) et 10 M$ a été investi en 2006-2007. Une nouveauté cette année, une enveloppe de 2,8M$ qui sera consacrée à la production supplémentaire de 40M de plants.
»Voir le communiqué et la répartition budgétaire régionale

9 juillet 2007 – 16,8 M$ dans le Programme de création d'emplois en forêt.
»Voir le communiqué et la répartition budgétaire régionale


Une nouvelle technique pour régénérer la forêt

Un ingénieur forestier de Val-d'Or, Toma Guillemette, expérimente une nouvelle technique pour régénérer la forêt. Il utilise les cendres produites par la centrale thermique Boralex de Senneterre pour les épandre en forêt (Radio-Canada).
»En savoir plus




Les candidats du nouveau Programme des collectivités forestières est annoncé :

Beaucoup d’appelés pour ce nouveau programme qui remplace le Programme de forêts modèles du Canada et bien peu d’élus. Une nouvelle déchirante pour les promoteurs des Forêts modèles de Waswanipi et du Bas-St-Laurent dont les candidatures ont été écartées. Le nouveau programme, doté d’un budget de 25 M$ aidera à financer onze projets sur le territoire canadien. Parmi ceux-ci, deux projets sont au Québec soit les Hautes-Laurentides, à Mont-Laurier et les Montagnais du Lac-St-Jean.
»En savoir plus sur le nouveau programme et les projets choisis.


Combat boréal, sapin vs épinette

Dans la forêt boréale, le sapin et l’épinette noire se livrent un combat silencieux. Ces deux dominants au sein de leur portion de forêt, le sapin au sud du 49e parallèle et l’épinette noire au nord, s’affrontent pour de petites colonies nordiques. Et loin de reculer, l’adversaire le plus méridional, le sapin, s’avère très agressif (Agence Science-presse)
»En savoir plus


Les secteurs du bois et du papier prévoient des temps durs

La vigueur du dollar canadien, conjuguée à la faiblesse des prix, entraîne les entreprises du secteur de la foresterie et du papier journal vers leurs plus bas niveaux de rendement enregistrés ces dernières années, a indiqué un analyste de Desjardins, alors que ces sociétés s'apprêtent à déclarer leurs résultats trimestriels (Le Devoir).
»En savoir plus

Les groupements forestiers, mobilisés dans le changement :

Les groupements forestiers, mobilisés dans le changement : C’est sous ce thème qu’aura lieu le Congrès annuel du Regroupement des sociétés d’aménagement forestier du Québec (RESAM) qui se tiendra du 19 au 21 août 2007, à Amqui.
»En savoir plus



Des plants aux plantations : techniques, technologies et performances

La Direction de la recherche forestière (DRF) et la Direction générale des pépinières et des stations piscicoles (DGPSP) du ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF) se sont associées pour organiser un colloque de transfert de technologie intitulé : « Des plants aux plantations : techniques, technologies et performances ». Ce colloque se tient comme événement conjoint au Carrefour de la recherche forestière 2007, au Centre des congrès de Québec, le 19 septembre prochain. Ce colloque s’adresse aux producteurs et utilisateurs de plants forestiers, ainsi qu’aux étudiants, spécialistes et chercheurs dans le domaine.

»Consulter le programme détaillé

»Pour s’inscrire au Carrefour 2007