Accueil  .  Actualités  .  Distinctions de l'Ordre  .  Distinctions 2009
Distinctions 2009

L'Ordre des ingénieurs forestiers du Québec a décerné ses distinctions pour l'année 2009 lors du Banquet du président, dans le cadre de son 88e congrès annuel, lequel s'est tenu du 23 au 25 septembre, au Centre des congrès de Rimouski, à Rimouski. C'est le président de l'Ordre, M. Denis Villeneuve, ing.f., qui a procédé à la remise des distinctions « Henri-Gustave-Joly-de-Lotbinière », de « l'Ingénieur forestier de l'année » et de la « Médaille de l'Ordre ».

« MÉDAILLE DE L'ORDRE »

La « Médaille de l'Ordre » est remise annuellement à un ingénieur forestier qui, par ses qualités personnelles et ses différentes réalisations, aura marqué de façon significative l'avancement et le rayonnement de la profession, et ce, tout au long de sa carrière.

En 2009, l'Ordre a choisi de remettre la « Médaille de l'Ordre » à monsieur :

Marc Côté, ing.f., M.Sc.

M. Côté est diplômé de la Faculté d'arpentage et de génie forestier de l'Université Laval en 1963. Il obtient également une maîtrise de cette même université en 1968.

M. Côté a administré les affaires de l'Ordre des ingénieurs forestiers du Québec de 1974 à 1994, d'abord à titre de secrétaire général de la « Corporation professionnelle des ingénieurs forestiers du Québec », puis comme directeur général et secrétaire de l'Ordre. Son travail exemplaire pendant ces 20 ans fut suivi d'une longue période de participation à des comités de l'Ordre, et de contributions sous diverses formes, toujours de haute qualité. Ce sont tout particulièrement trois de ces contributions que l'Ordre désire souligner.

De 1994 à 1996, M. Côté a été assistant au coordonnateur du premier Manuel de foresterie, lancé en 1996. M. Côté y a assumé plusieurs tâches dont celle assez colossale de révision technique et linguistique de l'ouvrage.

De 1998 à 2003, M. Côté a réalisé de son initiative la production des dictionnaires de la foresterie. Le premier, contenant 6500 termes, entièrement bilingue, a été lancé en 2000. Le second, encore plus complet et enrichi de 1200 termes espagnols, a été lancé au Congrès forestier mondial de 2003 à Québec.

Finalement, M. Côté aura été l'âme de la production de la nouvelle édition du Manuel, un travail s'étirant sur plus de quatre ans, de 2005 à 2009. Dans un contexte économique difficile, M. Côté a réussi à assembler les sommes nécessaires à la réalisation de l'ouvrage auprès de partenaires privés et publics. Il a réalisé ou supervisé les révisions techniques et linguistiques de l'ensemble des chapitres. Il a agi comme intermédiaire avec l'imprimeur. Bref, le Manuel n'aurait pas vu le jour sans dévouement.

M. Côté aura donc joué pendant 35 ans un rôle de premier plan dans les affaires et la visibilité de l'Ordre, et aura contribué au cours des 15 dernières années de cette période à la réalisation de quatre ouvrages majeurs, publiés par l'OIFQ. Ces ouvrages ont contribué à la formation de nos jeunes ingénieurs forestiers et ont fait rayonner notre ordre professionnel bien au-delà de nos frontières administratives et politiques. 

Par cette sélection, l'Ordre tient donc à souligner l'engagement et la contribution significative de M. Marc Côté, à l'avancement et au rayonnement de la profession, mettant en valeur de grandes qualités personnelles et professionnelles.

 



« INGÉNIEUR FORESTIER DE L'ANNÉE »

 Le titre d'« Ingénieur forestier de l'année » est décerné à un membre pour souligner sa contribution exceptionnelle au développement et à la promotion de la profession d'ingénieur forestier. Le ou la récipiendaire devra avoir accompli un acte méritoire remarquable dans les sphères d'activités de la profession au cours des 24 derniers mois.  Il pourra s'agir d'une contribution personnelle exemplaire dans les domaines scientifique, culturel, humanitaire, social ou des communications.

En 2009, l'Ordre a choisi de décerner le titre d'« Ingénieur forestier de l'année » à monsieur :

Jacques Pinard, ing.f.

La candidature de cet ingénieur forestier au titre d'« Ingénieur forestier de l'année » a été retenue afin de souligner sa contribution personnelle et professionnelle exemplaire à la promotion du milieu forestier et de la profession d'ingénieur forestier, par la sortie du documentaire « Bien vivre la forêt »,  ouvrage qui s'adresse de façon remarquable au grand public et particulièrement au milieu scolaire.

M. Pinard est gradué de la Faculté de foresterie et de géodésie de l'Université Laval en 1969. Dès sa sortie de l'Université, il entreprend une fructueuse carrière au sein de la fonction publique dans la région de la Mauricie. Au fil des années, il est de plus en plus préoccupé par la perception du public face à la gestion forestière et aux pratiques d'aménagement forestier. Il s'implique alors au sein de l'Association forestière de la Vallée du St-Maurice et y devient même président.

En 2003, il prend sa retraite du Ministère mais demeure très actif professionnellement dans son milieu à titre de consultant en foresterie. Son désir de transmettre sa passion pour la forêt aux gens fait germer en lui l'idée de produire un documentaire. Il veut offrir

aux intervenants impliqués auprès des jeunes un outil didactique afin de sensibiliser la clientèle scolaire sur le multi usage du milieu forestier, d'en faire comprendre toute la complexité de façon vulgarisée, et montrer toute la passion qui anime les travailleurs et travailleuses de la forêt.

Ce film a nécessité plus de 2 ans de travail, 25 jours de tournage, 35 heures d'images vidéo et 7 500 kilomètres de déplacement sur des routes forestières et autres.

C'est ainsi que l'ingénieur forestier s'est fait scénariste et producteur.  Il a passé les 2 dernières années à faire des recherches, à  écrire des scénarios, à négocier des contrats de production, de réalisation et de narration, à organiser des entrevues, à planifier et à accompagner les tournages, à superviser les montages, à faire valider les contenus et à s'assurer du financement. En bout de course, tous les intervenants du monde forestier ont encensé ce film d'une grande qualité.

M. Pinard est reconnu par ses pairs comme étant une personne dévouée et très consciencieuse dans son travail. L'Ordre désire souligner ainsi la passion, l'effort  et le travail magistral de cet ingénieur forestier en lui décernant le titre d'ingénieur forestier de l'année 2009.




« DISTINCTION HENRI-GUSTAVE-JOLY-DE-LOTBINIÈRE »

 La « Distinction Henri-Gustave-Joly-de-Lotbinière » est remise à une personne extérieure à la profession dont les actions auront fait progresser la cause forestière et contribué à l'avancement et au rayonnement de la profession.

En 2009, l'Ordre a choisi de remettre la « Distinction Henri-Gustave-Joly-de-Lotbinière » à monsieur :

Damien Côté, B.Sc., M.Sc.

M. Damien Côté est biologiste de formation. Il oeuvre au ministère des Ressources naturelles et de la Faune depuis 1982, principalement dans la région du Saguenay - Lac-St-Jean. Désireux d'en savoir davantage sur la forêt, il retourne sur les bancs d'école et complète une maîtrise en Ressources renouvelables de l'Université du Québec à Chicoutimi en 2004. Ses travaux de maîtrise ont porté sur la remise en production des landes forestières. Ceux-ci servent aujourd'hui de référence lorsqu'on parle de régression de forêts d'épinettes noires fermées et de maintien de la biodiversité associée à la forêt boréale.

M. Côté se distingue par sa participation dans tous les domaines reliés à la foresterie pour lesquels on requiert ses services et ses avis. On dit de M. Côté qu'il représente une référence pour tous les grands dossiers forestiers d'actualité, tant auprès de son employeur qu'auprès des organismes du milieu telles les pourvoiries, les ZECS, les Associations forestières et même l'industrie. En plus de ses connaissances multiples du milieu forestier M. Côté est très apprécié de ses pairs en raison de ses talents de communicateur et sa facilité pour vulgariser des concepts scientifiques.

M. Côté une personne-ressource inestimable qui fait valoir les bonnes pratiques d'aménagement forestier aussi souvent qu'il le peut auprès de différents auditoires. Malgré la mauvaise presse qu'a subit le domaine forestier au cours des 10 dernières années, M. Côté a toujours été un ardent défenseur de la cause forestière.

Monsieur Côté a su mériter le respect de tous les acteurs du domaine forestier de sa région par sa compétence, son dynamisme et sa crédibilité. C'est donc avec grand plaisir que l'Ordre remet à Monsieur Damien Côté la « Distinction Henri-Gustave-Joly-de-Lotbinière » 2009.

 




Évenements